Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 22:42

Source : RFI 26/01/14

 

 

Des milliers de personnes, dont les leaders de l'opposition, ont assisté ce dimanche 26 janvier au service funèbre en hommage à un jeune manifestant tué mercredi lors de violents heurts avec les forces de l'ordre. L'opposition dit aujourd’hui rester « mobilisée » et ce
malgré la proposition du président Ianoukovitch d'offrir le poste de Premier ministre à l'un des leaders de la contestation.

Le chœur entame le dernier chant de l’office des funérailles. Sous les ors et les fresques de la cathédrale Saint-Michel, des centaines de personnes, parmi lesquelles les trois chefs de l’opposition, cierge à la main, attendent de pouvoir s’incliner devant le cercueil de Mikhaïl Jiznévski. C'est le cas aussi de Natalia Sergueevna : « Il s’était enfui de sa Biélorussie, parce qu’il n’y a pas de liberté là-bas, parce que c’est la dictature. On a eu un jeune Arménien tué, ce jeune Biélorusse et un Ukrainien. Peut-être que c’est symbolique, sur le territoire de l’ex-Union soviétique, les gens continuent de se battre pour leur liberté. »

Après la cérémonie religieuse, l’hommage civil. Le cercueil ouvert, recouvert d'un drapeau nationaliste biélorusse, blanc rouge blanc, est porté sur la place de l’Indépendance et rue Grouchevski, là où le jeune militant a été tué par balle. Des centaines d’hommes casqués, cagoulés, armés de bâtons forment un long cortège pour l’accompagner. Parmi eux, Grigori Iakimovitch : « Nous accompagnons un héros vers sa dernière demeure. Je le connaissais personnellement. Il habitait dans une tente là-bas. N’importe qui ici aurait pu se retrouver à sa place, et moi aussi. »

Une fois le cercueil parti, les hommes casqués retournent à leurs postes, sur les barricades en scandant : « Gloire à l’Ukraine, gloire aux héros ! »

Le jeune homme de nationalité bélarusse qui, selon l'un de ses amis, aurait eu 26 ans ce dimanche, est mort par balle mercredi lors des scènes de guérilla urbaine, inédites en deux mois de contestation en Ukraine, dont la capitale a été le théâtre ces derniers jours.

Le cercueil ouvert, recouvert du drapeau nationaliste biélorusse, est porté sur la place de l’Indépendance et rue Grouchevski, là où le jeune militant biélorusse a été tué par balle.

Le cercueil ouvert, recouvert du drapeau nationaliste biélorusse, est porté sur la place de l’Indépendance et rue Grouchevski, là où le jeune militant biélorusse a été tué par balle.

Ukraine : journée de deuil à Kiev, hommage au biélorusse tué sur la place Maïdan

Partager cet article

Repost 0
Published by bielorussie - dans Opposition
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact