Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 11:32

Source : Le Point 19/12/14

 

 

 

 

L'ex-République soviétique a vu sa population se ruer vers les bureaux de change pour acheter des devises étrangères, par crainte d'une crise financière

La population biélorusse s'est ruée sur les bureaux de change en raison de la crise du rouble.

La population biélorusse s'est ruée sur les bureaux de change en raison de la crise du rouble. © Ria Novosti

 

La Biélorussie était confrontée vendredi à un mouvement de panique de sa population qui se ruait vers les bureaux de change pour acheter des devises étrangères, craignant une dévaluation de la monnaie nationale à la suite du rouble russe. Alors que des queues se formaient devant les bureaux de changes, souvent à court de devises, la banque centrale a décrété une taxe "temporaire" de 30 % sur l'achat de devises et imposé aux exportateurs de vendre la moitié de leurs revenus en devises. Elle a aussi augmenté certains de ses taux pour pousser les Biélorusses à laisser leur argent sur des comptes offrant des rendements améliorés, selon un communiqué publié sur son site internet.

Cette ex-République soviétique à l'économie dirigiste, isolée des Occidentaux depuis la répression politique menée par le président Alexandre Loukachenko en 2010, dépend de manière très étroite de la Russie voisine. Ses habitants ont déjà vécu en 2011 une dramatique crise financière avec dévaluations en série et inflation galopante. Vendredi, certains bureaux de changes sont restés fermés et il fallait parfois faire la queue pendant deux heures pour retirer du liquide à la banque. Les cours du rouble biélorusse dans les bureaux de change étaient vendredi matin en baisse de 8 % par rapport à la veille. Le taux restait en revanche inchangé sur la Bourse biélorusse, où les échanges ont été annulés vendredi.

"Rumeurs"

Le mouvement de panique actuel "s'explique par la dépréciation du rouble russe et des rumeurs de dévaluation prochaine du rouble biélorusse", a expliqué l'économiste Vladimir Tarassov. "Pour l'instant, la crise n'est que technique : les banques n'étaient pas prêtes à répondre à une telle demande de devises. Mais dans les jours à venir, elle peut se transformer en crise financière de grande ampleur si la Russie n'accorde pas une aide de quelques milliards de dollars", a-t-il ajouté.

Le pays subit depuis longtemps les effets du ralentissement de l'économie russe, son principal partenaire commercial, mais la tournure dramatique que prend la crise en Russie fait craindre aux Bélarusses de lourdes conséquences pour leur pays. Le FMI avait prêté 3,5 milliards de dollars à Minsk en 2009, mais il avait refusé d'apporter un nouveau soutien après 2011, Minsk refusant d'appliquer les réformes de libéralisation et de rigueur budgétaires demandées.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact