Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 19:13

Alexievitch:"le prestige n'aide pas toujours sous une dictature" L'écrivaine Bélarusse Svetlana Alexievitch, lauréate 2015 du prix Nobel de littérature, s'est exprimée en conférence de presse dimanche 6 décembre à l'approche de la remise officielle de son prix.

Source : LePoint.fr 07/12/15

 

 

 

 

La lauréate du prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch a dénoncé lundi à Stockholm le "bellicisme" de la Russie, qui équivaut, selon elle, à un retour aux travers du militarisme soviétique.

"Nous voilà revenus au temps de la force. Les Russes font la guerre aux Ukrainiens. À leurs frères", a déclaré dans son discours devant l'Académie suédoise l'auteur bélarusse, elle-même de mère ukrainienne.

"Des avions russes sont en train de bombarder la Syrie... Le temps de l'espoir a été remplacé par le temps de la peur. Le temps est revenu en arrière...", a-t-elle déploré.

Mme Alexievitch est l'auteur de deux ouvrages qui, à partir de témoignages, dénoncent l'horreur des guerres faites par l'URSS : "La Guerre n'a pas un visage de femme", son premier livre, paru en 1985, sur la Deuxième Guerre mondiale, et "Les Cercueils de zinc", paru en 1991, sur l'invasion de l'Afghanistan.

Le premier était prêt dès 1983, mais il avait fallu attendre la perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev pour que Moscou donne son imprimatur. La lauréate a rapporté les paroles d'un censeur de l'époque : "Après votre livre, personne n'ira plus faire la guerre ! (...) Votre guerre est effroyable. Pourquoi n'y a-t-il pas de héros ?"

"Je ne cherchais pas des héros. J'écrivais l'histoire à travers les récits de témoins et de participants que personne n'avait remarqués. Auxquels personne n'avait jamais rien demandé", a-t-elle expliqué.

La guerre en Afghanistan, qu'elle est allée voir en 1989, a été un tournant pour elle : "Avant l'Afghanistan, je croyais dans le socialisme à visage humain. Je suis revenue de là-bas libérée de toutes mes illusions".

Aujourd'hui, l'opinion en Russie et au Bélarus "se divise entre slavophiles et occidentalistes, entre traîtres à la nation et patriotes", selon elle.

Svetlana Alexievitch doit recevoir le prix Nobel jeudi des mains du roi de Suède. La cérémonie ne sera pas retransmise par la télévision publique au Bélarus, pays dont le régime se méfie de cet écrivain qui a accédé à une notoriété mondiale.

 

Soirée d'exception pour les lauréats des prix Nobel. Ils ont été reçus en grande pompe à Stockholm par le roi Charles Gustave de Suède.

Partager cet article

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact