Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 11:39

Le président Alexandre Loukachenko a décidé de gracier onze personnes emprisonnées suite aux manifestations de contestation de sa réélection. Arrêtées le 19 décembre 2010, la nouvelle de leur future libération a été annoncée le 14 septembre. Parmi les onze, figure le nom du fils d'un journaliste connu au Bélarus, Alexandre Klaskovski, et du porte-parole de l'ancien candidat d'opposition à la présidence Andreï Sannikov.

Trois anciens candidats à la présidentielle Dmitri Ouss, Andreï Sannikov, Nikolaï Statkevitch, restent quant à eux toujours emprisonnés. Même sort pour Dmitri Bondarenko, le chef d'état-major électoral de ce dernier, ainsi que les leaders du Front de la jeunesse Zmiter Dachkevitch et Edouard Lobov.

Ces grâces n'arrivent pas maintenant par hasard. Le pays traverse une grave crise économique et que le FMI conditionne le versement d'un prêt à des réformes démocratiques ainsi qu'à la libération d'opposants. Pour ne pas perdre la face, le président biélorusse attaque. Il accuse l'Occident d'étrangler économiquement son pays mais accepte de se servir des prisonniers politiques comme monnaie d'échanges. D'un autre côté, il fait les yeux doux à l'Union-Européenne en promettant la libération de tous les prisonniers politiques pour fin octobre et l'ouverture d'un dialogue avec l'opposition.

Partager cet article

Repost 0
Published by bielorussie - dans Justice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact