Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 20:17

Source : Express.be 30/08/12

  Paradoxalement, la seule dictature d’Europe, la Biélorussie, pays où la communication n’est pas libre, est aussi le lieu de développement de l’une des applications les plus prometteuses du moment dans le domaine des communications : Viber. Viber permet de téléphoner gratuitement à partir d’un smartphone en utilisant une connexion internet. Elle a été créée il y a deux ans par Talmon Marco et Igor Magazinik. Ils gèrent l’entreprise depuis Israël, mais le développement est assuré à Brest, la 6ème ville biélorusse. « A la Silicon Valley, ils sont peut-être au dernier cri des technologies et des méthodes, mais ils ont trop rigides, ils suivent les règles de trop près », affirme Magazinik. « Pour un programmeur talentueux, il faudrait compter 130.000 dollars par an », alors que pour ce montant, en Biélorussie, ils peuvent en embaucher 7. Viber est une concurrente de Skype, mais elle s’en différencie parce qu’elle a été d’emblée conçue pour les smartphones, alors que Skype, qui a débuté comme une application pour ordinateur, a manqué sa conversion sur les appareils mobiles. Ainsi, sur Skype, les personnes qui souhaitent communiquer doivent être connectées toutes les deux pour pouvoir le faire. Avec Viber, elles n’ont pas cette contrainte. Si le récipiendaire de l’appel n’est pas connecté sur Viber au moment où il est appelé, il reçoit une notification qui lui permet de se connecter rapidement pour recevoir l’appel. Depuis le lancement de l’application, en novembre 2010, 100 millions de personnes se sont enregistrées sur le service. A ses débuts, la société employait 10 salariés et dépensait moins de 1 million de dollars annuels (environ 755.000 euros) pour son fonctionnement, alors que Skype, qui avait déjà dix ans d’ancienneté, comptait un effectif d’un millier de personnes. Mais avec un marché potentiel de 6 milliards d’utilisateurs de téléphones mobiles dans le monde, les marges de progression sont élevées. Viber gagne presque 10 millions de nouveaux utilisateurs tous les mois, dont 1 million rien qu’aux Etats Unis. Mais il aura fallu surmonter des obstacles. Les opérateurs de téléphonie mobile ne voient évidemment pas d’un bon œil ce concurrent d’un nouveau genre. Viber affirme même qu’au Royaume Uni, Vodafone a essayé de limiter la quantité de la bande de haut débit accordée à Viber, ce que Vodafone nie. Depuis 2011, les ventes de smartphones dans le monde ont dépassé celles des ordinateurs, et tout laisse à penser que Viber dépassera Skype à un certain point. Toutefois, avec près d’1 milliard d’utilisateurs, Skype est encore 10 fois plus gros que Viber, même si Viber transmet déjà 2 milliards de messages textes par mois, et 1,5 milliards de minutes d’appels vocaux. Pour Viber, la Biélorussie présente beaucoup d’avantages, et pour cause. Même si ce pays est très isolé en Europe, il est en train d’émerger comme une pépinière de startups technologiques. Depuis 6 ans, une zone franche a été créée à Minsk, offrant des avantages fiscaux pour les 106 entreprises qui s'y sont installées et leurs 12.500 programmeurs. Depuis, les exportations de logiciels biélorusses ont été multipliées par 20 pour atteindre environ 205 millions d'euros. Chaque année, 4.000 étudiants obtiennent un diplôme en études informatique d’une université biélorusse. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bielorussie - dans économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact