Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 19:32
Situation cocasse sur une route biélorusse à Mogilev

Situation cocasse sur une route biélorusse à Mogilev

Source : Charter 97 08/08/13

 

Vous ne rêvez pas, cet obstacle inhabituel se trouve bien sur la route dans l'un des quartiers résidentiels en développement de la ville de Mogilev.

 

 

Les conducteurs n'en croient tout simplement pas leurs yeux : pas de panneaux de signalisations ou d'éléments réfléchissants sur un obstacle aussi dangereux, non rien !

Et comment circuler autour de ce poteau ? Les règles du code de la route deviennent vite floues face à cet élément perturbateur. Un vice de construction de la route c'est la seule chose de sûre. Sauf que maintenant personne ne se soucie du destin de ce poteau, paraît-il. Rien ne semble presser l'identification de cet obstacle. Obstacle qui dans l'ombre disparait, selon l'ONT et c'est pire dans l'obscurité.

 

Surtout avec des camions sans phares  et tout comme pour les cyclistes.

Par ailleurs, chez les conducteurs de Mogilev, est déjà née une blague disant que c'est une solution qui est une bonne alternative aux dos d'âne pour obliger à ralentir. Avec un tel obstacle, à coup sûr, c'est une obligation ! Bien sûr, si ce n'est pas la nuit car la surprise est plus grande.

 

Pour Andrey Sasin, directeur adjoint du Comité exécutif de la ville de Mogilev: "Le démontage de la ligne est dans les programmes d'investissement [...] En attendant, les automobilistes doivent être prudents."

Partager cet article

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact