Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 12:47

Source :

 

 

Les fromages français, le chocolat belge et suisse, le sucre candi allemand et de vraies pâtes italiennes: la Biélorussie qualifié souvent de "dernière dictature d'Europe" découvre les délices fabriqués en Union européenne, grâce à l'embargo alimentaire russe.

Frappée par de lourdes sanctions occidentales, la Russie que les Etats-Unis et l'UE accusent d'être impliquée dans le conflit en Ukraine a interdit début août l'importation des produits alimentaires des pays qui la sanctionnent.

Face à cet embargo sans précédent, les fournisseurs se sont massivement tournés vers la Biélorussie voisine où le Camembert et le jambon espagnol -- vendus uniquement dans des supermarchés haut de gamme à des prix deux ou trois fois plus élevés qu'en Europe -- étaient jusqu'ici un rêve inaccessible.

Du Brie ou du Parmesan sans trop dépenser

"Merci Vladimir Poutine!", lance l'ingénieur Vladimir Nesterovitch, en achetant une boîte de gâteaux italiens pour son fils à 1,70 euros dans un supermarché de Minsk. Alors que les prix de certains produits alimentaires en Russie se sont envolés depuis la mise en place de l'embargo, les Biélorusses ordinaires peuvent se régaler désormais avec du Brie ou du Parmesan sans trop dépenser.

Bannis soudainement du vaste marché russe, les exportateurs européens -- soucieux de vendre leurs produits coûte que coûte -- baissent les prix en Biélorussie. "Je n'avais jamais mangé de fromages fabriqués à l'étranger", avoue Alexandre Vasiliev, maître de conférence à Minsk. "Maintenant j'achète du Mascarpone et je l'étale sur mon pain chaque matin. Il s'avère qu'il est délicieux et je n'ai pas faim jusqu'à l'heure du déjeuner", a-t-il raconté à l'AFP.

Différentes sortes de Mascarpone ont fait un tabac parmi les clients, confirme une responsable des ventes de ce supermarché de la capitale bélarusse, tout comme les pêches et les poivrons proposés à 1 euro le kilo. "Pendant cette saison, j'achète autant de fruits et de légumes importés que je veux", se félicite le retraité Andreï Fokine.

Ce boom des ventes d'aliments importés intervient en dépit des rappels réguliers par la télévision publique biélorusse que les produits locaux sont les meilleurs. Dirigé d'une main de fer par le président autoritaire Alexandre Loukachenko depuis 1994, la Biélorussies a été frappée à plusieurs reprises par des sanctions de l'UE qui l'accuse notamment de réprimer l'opposition.

Selon le programme national de sécurité alimentaire, entre 80% et 85% des produits consommés dans ce pays de 9,5 millions d'habitants doivent être fabriqués en Biélorussie. Les Biélorusses qui dépensent en moyenne plus de 40% de leurs revenus pour la nourriture ne se plaignent aujourd'hui que du prix des alcools produits en Europe. "C'est honteux pour Poutine de ne pas avoir décrété d'embargo sur l'alcool aussi!", s'exclame Vladimir Nesterovitch.

"L'âge d'or pour les exportateurs"

Alors que les Biélorusses savourent les délices "made in EU", les producteurs locaux tentent aussi de tirer profit de cette confrontation entre Moscou et les Européens, en augmentant leurs exportations vers la Russie. Ainsi, les exportations de produits alimentaires biélorusses ont augmenté de 7% en août, selon le ministère biélorusse de l'Agriculture.

"Un âge d'or a commencé pour les exportateurs biélorusses", estime Fiodor Privalov, directeur du Centre de l'Agriculture auprès de l'Académie des sciences de Biélorussie."De telles occasions ne se présentent que tous les 20 ou 30 ans", souligne-t-il, en précisant que des produits alimentaires biélorusses sont actuellement envoyés jusque dans l'Oural.

Gâtés par l'abondance des produits importés de l'UE, certains consommateurs biélorusses s'estiment toutefois lésés après la décision des producteurs locaux de réorienter leurs livraisons vers la Russie. Le retraité Léonid Deïko se plaint ainsi de ne plus trouver dans les magasins son lait biélorusse préféré. "Et les produits importés, je n'ai pas besoin d'eux, je ne les regarde même pas", ajoute-t-il.

Fromages français, chocolat suisse... l'embargo russe ravit les Biélorusses

Fromages français, chocolat suisse... l'embargo russe ravit les Biélorusses

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société économie
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 14:05
Source : La Montagne 10/09/14
 
 
Super-Besse, station de sports d'hiver, Super Besse groupe de coldwave biélorusse à consonance démoniaque. Explications :
 

C'est un groupe de rock, un groupe coldwave ou post-punk pour les pointilleux. Les membres de ce groupe sont de Minsk, capitale de la République de Biélorussie et ils chantent en russe. A priori, rien à voir avec l'Auvergne.

Pourtant, ce groupe se nomme Super Besse et l'image qui illustre leur site est le massif du Sancy. Couplage étonnant.

Contacté par Facebook, le chanteur et guitariste du groupe, Max Kulsha, explique : « Bien sûr nous savons que Super-Besse est une ville française. On a choisi ce nom parce que notre bassiste, Alex Sinitsa adore le Tour de France (la ville a en effet accueilli plusieurs arrivées d'étapes du Tour de France). Et puis nous adorons tellement la France et la musique française ! »

Même si vous ne l'auriez pas parié, il faut aussi savoir que le nom de la commune Puydômoise sonne franchement rock'n'roll pour les Biélorusses : « Si vous dîtes « Super Besse » en russe, ça sonne comme « Super Démon » (« démon », en russe, se prononce « Besse »). « Donc on est doublement tombé amoureux du nom de la ville. »

 

Super Besse consolide une petite notoriété. « On est un groupe jeune, on joue ensemble depuis moins d'un an. On va faire quelques concerts en Europe dans peu de temps et on a déjà joué dans de gros festivals cet été, comme le Positivus Fest avec le groupe allemand Kraftwerk. »

« C'est un peu notre rêve de venir donner des concerts en France », conclut-il. Néanmoins, rien de prévu dans l’hexagone pour l'instant.

Super Besse est aussi un groupe de rock biélorusse
Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 17:33

Source : le Parisien

 

 

C'est une plaisanterie qui court en Biélorussie : « Chut ! Arrêtez de parler russe, sinon Vladimir Poutine va venir nous annexer ! » Elle fait actuellement fureur chez les militants démocrates de Minsk, capitale de cette ancienne République socialiste...

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 16:07
Monument commémorant le courage des soldats communistes dans la forteresse de Brest en Biélorussie

Monument commémorant le courage des soldats communistes dans la forteresse de Brest en Biélorussie

Source : Ria Novosti 07/02/14

 

La chaîne télévisée américaine CNN a supprimé sur son site la liste des monuments "les plus laids au monde" comprenant le monument Courage dédié aux défenseurs de la Forteresse de Brest (actuelle Biélorussie) contre les troupes nazies, annonce vendredi la chaîne dans un communiqué.

"La CNN supprime l'article "Les monuments les plus laids au monde" car il ne correspond pas aux standards et aux exigences concernant les articles publiés par la chaîne", indique le communiqué.

Jeudi, la direction de la chaîne avait présenté ses excuses au sujet de l'article, ce dernier restant toutefois accessible aux lecteurs du site.

Auparavant, la CNN a publié une liste de monuments les plus laids au monde comprenant le monument Courage commémorant les défenseurs de la Forteresse de Brest. Cet article a provoqué un tollé parmi les dirigeants russes et biélorusses, ainsi qu'au sein de plusieurs ONG.

Le mémorial Courage a été inauguré en 1971 en hommage aux soldats ayant défendu héroïquement la forteresse de Brest lors de l'invasion de l'URSS par les troupes hitlériennes le 22 juin 1941.

Biélorussie : CNN classe un monument de Brest parmi les "plus laids du monde"
Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 15:15
Conchita Wurst candidat à l'Eurovision

Conchita Wurst candidat à l'Eurovision

Source : 7sur7.be 21/01/14

 

Plusieurs pays ont protesté contre la participation d'un chanteur travesti au Concours Eurovision.

 

La participation de Conchita Wurst - de son vrai nom Tom Neuwirth - au prochain Concours Eurovision de la chanson fait couler beaucoup d'encre. Le chanteur travesti qui réprésente l'Autriche affiche un look féminin tout en portant la barbe et cela ne plaît guère à certains pays comme la Russie, l'Ukraine et la Biélorussie qui demandent son évincement du concours.

Selon le Standaard, une pétition contre la participation de Conchita Wurst à l'Eurovision a déjà été signée par plus 15.000 personnes en Biélorussie et en Ukraine. Et au cas où le chanteur travesti participerait quand même à l'émission, ceux-ci exigent que la compétition musicale ne soit pas diffusée à la télévision. "L'Eurovision qui est regardé par nos enfants, est devenue un playdoyer pour la sodomie", indique cette pétition. La Russie, où une loi contre la propagande gay a été promulguée, souhaite quant à elle boycotter l'Eurovision.

Conchita Wurst fait également l'objet de nombreuses critiques dans son propre pays. Une page Facebook contre la candidate autrichienne affiche près de 40.000 "likes". De son côté, le chanteur s'est défendu en affirmant que son seul souhait était de se battre contre l'intolérance et la discrimination. "Ce à quoi vous ressemblez, ne détermine pas qui vous êtes", a-t-il confié.

L'an dernier, le show qui s'était déroulé à Malmö en Suède, avait été empreint de nombreuses références homosexuelles. Un baiser lesbien avait notamment suscité la polémique. Cette année, le concours Eurovision se tiendra dans la capitale danoise, Copenhague .

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 21:08

Source : Tourmag.com 13/01/14

 

 

La compagnie Belavia mettra en service une ligne entre Nice et Minsk (Biélorussie), du 28 avril au 25 octobre 2014, au rythme de 3 fréquences par semaine, les lundi, jeudi et samedi (arrivée Nice 10h45 - départ Nice 11h40).
Les vols seront assurés par des Embraer 175/195 d’ une capacité de 76 et 122 sièges.

La ligne concerne le marché biélorusse, mais la compagnie propose des connections intéressantes via Minsk pour les marchés voisins que sont la Russie, la Lettonie et Lituanie et voire l'Ukraine.
Minsk complète l’offre assurée de Nice vers Moscou (2 aéroports), Saint Petersburg et Kiev.
Le Club Fly2Côte d'Azur, qui regroupe le CRT Riviera Côte d’Azur et l’aéroport, va engager des actions marketing pour la promotion de la destination à l'incoming dans le cadre de l'ouverture de ce vol.
Créée en mars 1996, Belavia est la principale compagnie en Belarus. Depuis l’aéroport de Minsk, elle propose 42 destinations en Europe et Asie.

Elle dispose d’une flotte de 21 appareils. A fin décembre, Belavia avait transporté 1,6 million de passagers, soit une croissance de 26,2% par rapport 2012.

 

Article précédent sur le même sujet

 

 

 

 

La compagnie Belavia lance une ligne entre Nice et Minsk (Biélorussie)
Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 21:51

Source : Euronews 06/01/14

 

 

Déjà presque 100 ans que Malevich bousculait le monde de l’art avec son Carré noir sur fond blanc.

A Vitebsk en Biélorussie des artistes rendent hommage à celui qui a jeté les bases du suprématisme. Leurs oeuvres se réfèrent au peintre d’origine ukrainienne.

Parmi ces artistes Alexander Dosuzhev :
“Grâce à Malevich, j’ai découvert la notion d’abstraction géométrique. Dans le passé je privilégiais plutôt des peintres comme Mondrian mais Malevich m’a poussé à créer mon propre concept”.

Même constat de la part du sculpteur Alexander Slepov : “La sculpture “le porteur de flamme” fait partie de toute une série de sculptures sur ce thème. Elle repose sur des éléments typiques pour Kasimir Malevich et sur ses couleurs de bases comme le noir, le blanc, le rouge et l’ocre. Les objets sont la croix, le cercle et le carré. Tout le volume est composé à partir des formes artistiques de Malevich”.

L’exposition s’intitule “Le carré noir”. Elle est à voir à Vitebsk, jusqu‘à la fin du mois.

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 23:16

Source : Nasha Niva 04/01/13 article traduit

 

 

Avant même la vente aux enchères des biens de l'Etat aucune offre n'a été soumise pour l'achat de l'ancien palais de la famille Radziwill à Pałanečka à l'Ouest de la Biélorussie.
Au sujet de la vente aux enchères du Nouvel An, qui devait se tenir le 30 Décembre par le Fonds des biens d'Etat de la région de Brest, la vente n'a pas tout simplement pas eu lieu faute d'offres. Ce monument d'architecture est un plais à étages, construit en 1836. Il est actuellement détenu par le ministère de l'Éducation, des Sports et comité exécutif  de Tourisme. Son prix initial à la vente aux enchères a été un demi-milliard de roubles soit une quarantaine d'euros.


"Nous allons informer le propriétaire que la vente n'a pas eu lieu. Et il sera de décider si oui ou non ce bâtiment sera remis à la en vente, mais peut-être à un prix inférieur [...]"- ont déclaré les commissaires-priseurs à la fin de l'enchère.
Le Palais proposé à la vente avec un fragment de sa clôture, un mur de soutènement et les escaliers - tout cet ensemble fait parti de la liste du patrimoine historique et culturel de la République du Bélarus. Aussi, en plus il y a des propriétaires privés de bâtiments adjacents datant de l'ère soviétique. Le terrain du domaine est sous la protection des monuments historique pour une superficie de plus de 1 hectare et est proposé à la location pour 50 ans. Selon les termes de la vente aux enchères, le futur propriétaire sera autorisé à placer des commerces de restauration, des boutiques et des services.


Le Palais et son ensemble de parc situé dans le district du village de Pałanečka près de Baranavitchy appartenaient à Matthew Radziwill, un dramaturge et compositeur connu dans son pays. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le palais a été durement endommagé. À l'époque soviétique, il a été restauré en changeant les plans d'origine, et transformé en pensionnat. Après 90 ans, le toit du bâtiment s'est effondré, et depuis le palais est abandonné.

 

Article précédent sur le même sujet

L'ancien palais de la famille Radziwill à Pałanečka (Ouest de la Biélorussie) construit en 1836

L'ancien palais de la famille Radziwill à Pałanečka (Ouest de la Biélorussie) construit en 1836

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 13:32
Biélorussie : un calendrier destiné à des jeunes pour l'année 2014 avec une citation sur l'Holocauste

Source : antisemitism.org 30/12/13

 

 

Le 27 janvier, la Journée Anniversaire Internationale de la Shoah, la maison d'édition "Povdah" a jugé bon de publier une citation antisémites sur un calendrier destiné aux jeunes pour l'année 2014. La maison d'édition a réagit immédiatement à cette erreur et a promis qu'elle republiera la page très prochainement et l'échangera sur le calendrier.

 

Le 27 janvier, le monde entier marque la Journée Anniversaire des Victimes de la Shoah, le génocide de masse des juifs au cours de la seconde Guerre Mondiale. En 2009, le Président iranien Mahmud Ahmadinejad avait publié un communiqué scandaleux au sujet d'Israël et disant que la Shoah était "un mensonge basé sur des arguments mythiques et non prouvés". De plus, il y avait dit que la Palestine avait été occupée par les juifs sur la base de ce même mensonge. A l'époque, ces commentaires avaient donné lieu à de nombreux échos public, et des représentants de l'Union Européenne, de la Russie, des États-Unis et du Comité de la Sécurité des Nations Unies avaient condamné le dirigeant iranien avec force.

 

Cette même citation d'Ahmadinejad est apparue sur un page du calendrier et précisément à la date de la Journée de Commémoration des Victimes de la Shoah. "Pour un calendrier dont la diffusion est si vaste (20 000 copies) – il s'agit de quelque chose d'impardonnable ", a écrit notre lectrice Alona de Minsk.

 

La maison d'édition pour jeunes "Povdah" a confirmé qu'ils étaient déjà conscients de la grossière erreur et qu'ils avaient l'intention de réimprimer une nouvelle page avec une autre citation, et cela prochainement. Le directeur de la maison d'édition, Richard Lasota, a exprimé ses excuses personnelles :

 

"Nous œuvrons déjà pour créer une page d'échange. Il est vrai que, techniquement parlant, cela est très difficile et très complexe, si l'on considère le fait qu'une partie des calendriers sont déjà parvenus aux points de vente. Nous envoyons également des lettres à ceux qui ont déjà acheté le calendrier. Maintenant, il s'agit entièrement d'une question de logistique, c'est-à-dire, de la manière dont il faut envoyer à tout le monde les nouvelles pages. L'un de nos nouveaux employés a édité le calendrier et nous ne savons pas encore pourquoi cette citation précise est arrivée au calendrier. Mais nous œuvrerons de manière à réparer cette erreur et nous espérons obtenir la compréhension de la part du public".

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 00:50
Les autorités biélorusses mettent aux enchères le château des Radziwill situé à Pałanečka

Les autorités biélorusses mettent aux enchères le château des Radziwill situé à Pałanečka

Source : Nasha Niva 27/12/13 article traduit

 

 

Le prix de vente de départ du palais est d'un peu plus d'un demi-million de roubles soit 40 euros !

 

Pour le réveillon du Nouvel An, le 30 décembre exactement, se tiendra à Brest (Biélorussie) une vente aux enchères pour acquérir un monument de l'architecture biélorusse classique du XVIIIe-XIXe siècle. Il s'agit de d'un ancien Palais de la famille Radziwill, les nobles les plus puissants et plus riches du pays à l'époque. Demeure située dans le village Pałanečka, avec en prime, son parc autour.  Le village de Pałanečka est situé près de Baranavitchy, à l'Ouest du pays entre Minsk et Brest, sur l'axe en direction de Varsovie.


Cette immense palais de deux étages a servi d'école à l'époque soviétique. Ces bâtiments scolaires, au cachet historique idéniable, ne sont plus utilisés depuis 1998 lorsque les élèves ont été déplacés pour étudier dans un bâtiment plus moderne, indique la directrice de l'école de Pałanečka, Galina Ananchyk dans le journal "Intex-press". L'aspect extérieur comme intérieur de l'ancien palais est aujourd'hui dans un état calamiteux. Des ouvertures à tout vent, les portes et les fenêtres ont disparu depuis longtemps pour affronter les rigueurs du climat biélorusse. Depuis, le palais est devenu le terrain de jeu des enfants du coin. D'autre part, c'est de fait une attraction touristique de par son intérêt historique et du prestige de la famille Radziwill. En effet, grâce au château les touristes viennent flâner dans le ville voisine, profiter de la tranquillité du coin pour rester ici et faire du tourisme dans la région. Les touristes de passage se plaignent du mauvais état du Palais. et les organisateurs de visites rapportent que certains veulent même l'acheter pour le restaurer.


À la période de son apogée, le complexe du parc et du palais se composait d'un corps de logis avec ses dépendances, ses grilles aux entrées, son cimetière, des moulins, des serres, un parc avec des espèces rares d'arbres et parcouru d'étangs.

Il sera permis à l'acquéreur de faire du commerce, d'ouvrir des restaurants et des services dans ce lieu de patrimoine. Le futur propriétaire s'engage, en contre-partie, à la signature de l'acte de vente à fournir le détail complet de son projet de restauration aux autorités qui garderont un oeil dessus.

 

Aspect du Château des Radziwill à Pałanečka en 1876

Aspect du Château des Radziwill à Pałanečka en 1876

A l'abandon, le palais est devenu le terrain de jeu des enfants

A l'abandon, le palais est devenu le terrain de jeu des enfants

Repost 0
Published by bielorussie - dans Société
commenter cet article

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact