Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 14:38

Source : Romandie 28/08/13

 

La Russie va réduire ses exportations de pétrole vers le Bélarus en raison de travaux de maintenance, a indiqué mercredi la société en charge du transport de l'or noir en plein regain de tension entre Moscou et Minsk.

Les livraisons de pétrole russe via l'oléoduc Droujba vont être réduites de 400.000 tonnes en septembre, a indiqué le vice-président de Transneft Mikhaïl Barkov, cité par les agences russes. Selon les données citées par l'agence officielle Itar-Tass, cela représente plus de 20% des exportations mensuelles d'or noir livrées aux raffineries de cette ex-république soviétique, très dépendante économiquement de la Russie. L'oléoduc Droujba, entre la Russie et l'Europe centrale, est ancien et des mesures urgentes doivent être prises pour éviter de sérieux problèmes techniques, a expliqué M. Barkov.

La Russie est souvent accusée d'utiliser l'arme commerciale comme moyen de pression sur ses voisins, comme la Géorgie et l'Ukraine, en cas de désaccords diplomatiques. En janvier 2011, Moscou a coupé pendant près d'un mois ses livraisons de pétrole vers le Bélarus, accusant Minsk de réexporter du brut russe importé sous un régime fiscal favorable.

L'annonce d'un nouveau tour de vis sur les livraisons d'or noir, intervient deux jours après l'arrestation surprise à Minsk du dirigeant de l'un des plus grands groupes privés russes, le géant des engrais Uralkali. Vladislav Baumgertner est accusé d'avoir abusé de ses fonctions de président du conseil de surveillance de BPC, coentreprise d'Uralkali et de Belaruskali, dont le groupe russe vient de claquer la porte, pour s'enrichir personnellement. Il a été placé en détention après un entretien avec le Premier ministre bélarusse Mikhaïl Miasnikovitch consacré justement à la rupture de ces relations commerciales et risque jusqu'à dix ans de prison. La diplomatie russe a protesté contre une décision inadmissible et le ministère de l'Economie a prévenu de possibles mesures de rétorsion.

Mercredi, le responsable des services sanitaires russes, Guennadi Onichtchenko, a indiqué à l'agence Interfax que son agence avait constaté des problèmes de qualité dans les produits laitiers importés du Bélarus, sans faire de lien avec les tensions actuelles. Un vice-ministre russe des Finances, Sergueï Stortchak, a assuré mercredi que l'affaire n'aurait pas de conséquence sur le versement éventuel de l'aide demandée par Minsk à la Communauté économique eurasiatique, qui réunit la Russie, le Bélarus et plusieurs pays d'Asie centrale.

Avant de prendre une tournure judiciaire et de provoquer des remous diplomatiques, la rupture des liens entre Uralkali et Belaruskali, qui étaient unis pour les exportations de potasse, minerai à la base des engrais, avait entraîné un choc sur les marchés financiers. Le groupe russe avait prédit lui-même une chute du minerai et annoncé doper sa production pour compenser le manque à gagner, entraînant un effondrement boursier de tout le secteur dans le monde.

 

Article précédent sur le même sujet

La Russie va réduire ses livraisons de pétrole en Biélorussie

Partager cet article

Repost 0
Published by bielorussie - dans économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Actualité de Biélorussie
  • Actualité de Biélorussie
  • : Jeune passionné par l'Europe de l'Est, je prends le temps de réunir l'essentiel de l'actu francophone sur la Biélorussie. L'objectif éviter que ce pays reste "un trou noir informationnel"...
  • Contact

Recherche

Catégories

devenir contributeur du blog ? Inscrivez-vous !

rendez-vous à la rubrique contact